Cofidis renonce à la course O Gran Camiño après un début marqué par des blessures et des maladies


L'équipe Cofidis a été contrainte de renoncer à participer à O Gran Camiño, une épreuve prévue fin février et à laquelle l'équipe de France ne sera pas présente en raison de toutes les blessures et maladies accumulées début 2024.

Pour des raisons de réglementation UCI, l'équipe Cofidis doit participer à des événements WorldTeam tels que l'UAE Tour et l'Omloop Het Nieuwsblad, ce qui lui fait éprouver de sérieuses difficultés à affronter cette troisième course, ce qui s'était déjà vu lors du Mallorca Challenge, où elle a concouru plusieurs jours avec le nombre minimum de cyclistes et non avec le nombre maximum de coureurs pouvant s'aligner.

La vérité est que Cofidis compte près d’une demi-douzaine de cyclistes malades :

Stefano Oldani : fracture du scaphoïde après sa chute au GP de Marseille. Il doit subir une intervention chirurgicale.

Axel Zingle : pas de fracture au bras, mais un gros bleu au coude. Son retour à la compétition dépendra de l'évolution de la blessure.

Eddy Finé : fracture de l'épaule gauche après une chute en Australie lors d'un entraînement, lorsqu'il a été heurté par une voiture.

Simon Geschke : Touché par le Covid19 en Australie. Son retour à la compétition est prévu fin février.

Gorka Izagirre : Fatigue générale, des tests seront effectués pour en déterminer la cause.

Stanislaw Aniolkowki : douleur au genou qui l'empêche de s'entraîner correctement. Il devrait reprendre la compétition début mars.

Commentaires