LABORAL Kutxa fait un pas en avant dans La Vuelta Femenina


La LABORAL Kutxa-Fundación Euskadi a montré de la qualité sur le circuit féminin qui s'est reflété dans le classement par équipe, 12e et première équipe continentale.

L'arrivée aux lacs de Covadonga a mis fin à la course qui a débuté lundi dernier à Torrevieja. Yurani Blanco, Idoia Eraso, Ariana Gilabert, Usoa Ostolaza, Nadia Quagliotto, Laura Rodríguez et Alba Teruel ont été les sept cyclistes en lice sous la direction d'Ion Lazkano. Teruel a obtenu de magnifiques résultats dans les deux premières étapes consécutives, sixième et huitième, et l'équipe est montée sur le podium, également deux fois alors que Blanco a remporté le prix de la combativité dans la deuxième étape et Teruel dans la troisième.

Ion Lazkano, directeur sportif de LABORAL Kutxa "Je pense que le bilan et l'image ont été très positifs. C'est le résultat du travail de toute l'équipe pour notre croissance de la structure. Depuis novembre, nous travaillons déjà pour ce mois de Mai, dont on savait qu'il était très important, il est clair que la cerise sur le gâteau, ce sont les résultats : deux fois dans le top 10 avec le niveau qui existe c'est très compliqué, et deux maillots de Combativité, donc être là nous remplit de motivation pour continuer. Les filles sont très motivées, elles voient les fruits de ce travail, et cela nous donne envie de continuer à travailler dans cette ligne. Si en janvier nous avions une distance avec les équipes WorldTour, maintenant nous sommes plus proches. Le travail qui a été fait est remarqué "Ils le voient aussi, et c'est un cercle positif. La vérité est que nous sommes très satisfaits de la performance de l'équipe et il s'agit de continuer à prendre des mesures."

Commentaires