Tour des Flandres 2022 : L'analyse du parcours de la 106e Ronde van Vlaanderen


Un des cinq monuments. La plus grande course belge. Une fête à l'épicentre du cyclisme. Le Tour des Flandres est l'une des courses cyclistes les plus traditionnelles et les plus importantes. Long, difficile, avec des pavés et des côtes légendaires qui font battre plus vite le cœur de tous les fans de classiques.

La 106e édition est longue de 273 kilomètres. Le parcours est similaire à celui de l'année dernière, même si une nouvelle côte a été ajoutée. Cette année encore, le légendaire Muur von Geraardsbergen est absent du parcours. La course est encore assez difficile, et avec Oude Kwaremont et Paterberg, la « nouvelle » Ronde a depuis quelques années un nouveau centre.

D'Anvers à Audenarde, il y a 18 ascensions et sept sections pavées. Les spectateurs sont à nouveau autorisés le long de la route cette année et ils sont sûrs de faire une grande fête du cyclisme.



La distance

Profil du Tour de Flandre 2022

La course reprend cette année à Anvers. Cependant, cela changera en 2023. Car à partir de cette année, Anvers et Bruges alterneront comme lieux de départ des six prochaines épreuves.

Les 100 premiers kilomètres environ sont plats. Il va du nord au sud vers les Ardennes flamandes. La première section pavée est la Lippenhovestraat, suivie de la célèbre Paddestraat. Ensuite, il se dirige vers la destination d'Audenarde puis vers l'Oude Kwaremont, qui sera monté trois fois au total pendant la course. Après la première ascension, la plus grande des deux boucles commence.


L'Achterberg est nouveau sur le parcours, c'est la troisième difficulté de la journée. Ensuite, il passe par Wolvenberg jusqu'à Molenberg. Le parcours est quasiment identique à celui de l'année dernière. Après environ 215 kilomètres, vous êtes de retour à l'Oude Kwaremont et entrez dans la petite boucle. Ici, le Paterberg suit le Kwaremont puis se dirige vers le redoutable Koppenberg.

Via Steenbeekdries, Taaienberg et Hotond, il remonte ensuite vers l'Oude Kwaremont, qui est ensuite monté pour la dernière fois. Le Paterberg juste derrière est la dernière côte de la course.

Les derniers kilomètres sont plats et la plupart du temps directement vers Audenarde.

Commentaires