Circuit de la Sarthe - Etape 1 : Kévin Vauquelin "Je me suis dit que ça pouvait aller très loin"


Comme sur la Route Adélie de Vitré, Kévin Vauquelin s'est montré offensif dans le final de la première étape du circuit de la Sarthe. Le néo-pro termine 4e au milieu de cadors et devant Filippo Ganna, double champion du monde du contre-la-montre.

Kévin Vauquelin - 20 ans - 4e de l'étape "Quand ça a attaqué, j'étais un peu à contretemps mais je suis rentré. Lorsque j'ai vu qu'il y avait 3 Ineos devant, dont Ganna et Plapp, je me suis dit que ça pouvait aller très loin. Dans le final, mon objectif était de rester à l'arrière, de garder mon sang froid, de ne pas faire un effort inutile. Je voulais attendre le bon moment mais ça ne s'est pas déroulé comme je l'aurais voulu. Quand j'ai vu Cosnefroy y aller, je me suis dit: « si je le laisse partir il va gagner ». Soit je sautais dans sa roue pour essayer de gagner, soit je le laissais partir et je jouais alors sans doute placé. J'ai choisi la 1ère option. Avec des clients costauds tels Pedersen, Cosnefroy ou Zingle, malheureusement ça ne l'a pas fait, mais je parviens à terminer 4e malgré tout."

Roger Tréhin - Directeur sportif  "On savait qu'on pouvait compter sur Kévin pour le général, pour suivre des coups, s’il y avait de l’engagement pendant la course. C'est ce qu'il s'est passé : un coup est sorti dans une bosse à environ 90 kilomètres de l'arrivée avec Pedersen, Ganna, Cosnefroy, Pinot, et Kévin a sauté dedans. Avec beaucoup de coureurs de la même équipe, on se doutait qu’il y avait des chances que cela aille au bout. Au final, Kévin termine 4ème mais ce n'est que la première étape, même si elle était annoncée comme la plus dure de par son dénivelé. Les suivantes semblent plus propices aux sprinteurs, on aura notre carte Hugo Hofstetter à abattre, mais avec une météo capricieuse annoncée et des circuits finaux animés, attention à d’éventuelles surprises."

Commentaires